Le tourisme solidaire, une autre façon de voyager

Le tourisme solidaire, une autre façon de voyager

Dans les principes, le tourisme solidaire se rapproche fortement du tourisme équitable. Ici, l’homme est mis au cœur du voyage, la découverte des cultures locales est le point central. Les voyageurs sont directement hébergés chez les locaux afin de découvrir leur culture et leur pays hors des sentiers touristiques habituels.

Le voyageur est impliqué dans le développement local, une partie de l’argent dépensé pour le voyage est transmis à des associations qui s’impliquent dans des projets de développement locaux. Ces voyages aident donc à financer de nouveaux projets pour des populations qui manquent d’argent et possèdent une véritable dimension d’échange entre les visiteurs et les locaux.

Lors de ces voyages de tourisme alternatif, les voyages s’opèrent généralement en petits groupes afin de pouvoir mieux découvrir la culture locale sans déranger les habitants.

D’où vient le tourisme solidaire ?

Ce terme de « tourisme solidaire » a été élaboré en 2004. Il fut créé par un comité de pilotage dont les membres sont l’UNAT (Union nationale des associations de tourisme et de plein air), des associations de tourismes solidaires ainsi que de nombreux partenaires.

Le réseau d’association sur la solidarité, Ritimo, définit ainsi le tourisme solidaire : « Le tourisme solidaire, s’inscrivant à la fois dans une perspective « responsable » et « équitable », mais plus directement associé à des projets de solidarité : soit que le voyagiste soutienne des actions de développement, soit qu’une partie du prix du voyage serve au financement d’un projet de réhabilitation ou d’un projet social. »

L’une des associations les plus impliquées dans le tourisme solidaire est l’ATES (l’association pour un tourisme équitable et solidaire). Plus d’une vingtaine de membres en font partie et chacun doit respecter des règles pour garantir les grands principes du voyage solidaire.

Faire l’expérience du tourisme solidaire

De plus en plus de tour operateurs proposent désormais des voyages dédiés à cette pratique alternative. Bien qu’il soit encore minoritaire sur le marché, il promet de se développer dans l’avenir et d’apporter des bénéfices à la fois pour les populations qui reçoivent les visiteurs et pour ceux qui partent.

Informations complémentaires

L’association UNAT : http://www.unat.asso.fr/

Le site de l’ATES : http://www.tourismesolidaire.org/

Voyailes Voyages, un tour opérateur qui propose du tourisme solidaire et équitable : http://www.voyailes.fr/themes/tourisme-equitableong/